*






Nombre de visiteurs

TotalTotal412822
Facebook Image

Henry Levet          Henry Jean-Marie Étienne Levet, né à Montbrison (Loire) le 13 janvier 1874 et mort à Menton (Alpes-Maritimes) le 15 décembre 1906, est un poète français.


          Il était diplomate, ayant choisi cette carrière par goût du voyage. Elle le conduisit en Inde, au Viêt Nam (chargé de mission par le Ministre de l’Instruction publique, en 1898), aux Philippines (secrétaire-archiviste, à Manille, en 1902), puis en Argentine (chargé de la Chancellerie de Las Palmas). Il mourut de phtisie à l'âge de 32 ans.


          Levet a laissé une œuvre brève et comme composée par distraction. Le meilleur de son œuvre consiste en 10 poèmes, Cartes postales, parues en revue en 1902 et rééditées après la mort de l'auteur par Valery Larbaud, sur qui elles eurent une grande influence, ainsi que sur d’autres poètes du voyage.

 

          Il y a dans les poèmes de ce dandy, jouant à l’esthète britannique alors qu’il exerçait de très officielles fonctions dans la diplomatie française, une telle désinvolture alliée à une grâce si insolente qu’ils semblent capables de rythmer tous les vagues à l’âme et de rire des plus sombres désespoirs.

 

Quelques poèmes de Henry Levet, tous tirés du recueil « Cartes postales » (1902) :

          • I Outwards

          • II British India

          • III Homewards

          • Possession Française

          • Afrique Occidentale

          • Algérie - Biskra

          • République Argentine - La Plata

          • Égypte - Port-Saïd - En Rade

          • Côte d'Azur - Nice

          • Japon - Nagasaki

               © 2008 - 2013 - Sabine Sicaud- Webmestre Guy Rancourt - Gestion des données Anne Brunelle - Gestion informatique Robert Gastaud - Conseil