*






Nombre de visiteurs

TotalTotal413056
Facebook Image

           Le Tournoi des Jeux Floraux de France, édition 1925, fut présidé par Anna de Noailles et Jean Richepin. Poésie - Juillet 1925Plus de cinq cent poèmes furent soumis, dont cent cinquante furent retenus par le comité de lecture et présentés au jury des « Veillées de Paris » constitué de membres du public. Dix de ces poèmes furent primés.

 

          Les lauréats furent annoncés et leurs poèmes, lus par des membres de la Comédie Française au Théâtre des Champs-Élysées, le samedi, 4 juillet, 1925. Par la suite, les poèmes furent publiés dans la revue Poésie, Cahiers mensuels illustrés (numéro de juillet, 1925 - ci-contre, cliquer sur l'image pour l'agrandir et revenir au texte).

 

          Sabine Sicaud, âgée de onze ans au moment où elle soumettait sa candidature, et de douze lors de la soirée de gala, remporta trois prix lors de ce concours. Son poème Matin d'automne obtint le 1er grand prix, alors que ses poèmes La chatte et son fils et Le cytise reçurent respectivement les 5e et 10e prix. Le 2e grand prix alla à Mme Gisèle Vallerey pour son poème Stérélité volontaire ; les autres prix furent attribués à Jules-Maurice Nuttin, Rita del Noiram, Germain Trézel, Jean Roy, Simone Costa et André Jurénil.

 

Voici quelques articles annonçant les résultats des Jeux Floraux de France :
On acclame une poétesse de 11 ans… (Le Quotidien, 5 juillet 1925)
Une poétesse de onze ans (Le Petit Parisien, 5 juillet 1925)
Les Jeux Floraux… (La Semaine littéraire, 12 septembre 1925)
Les Jeux Floraux de France (Pensée française, 21 septembre 1925)
In Les Revues (Mercure de France, 1er octobre 1925)

               © 2008 - 2013 - Sabine Sicaud- Webmestre Guy Rancourt - Gestion des données Anne Brunelle - Gestion informatique Robert Gastaud - Conseil