*






Nombre de visiteurs

TotalTotal441656
Facebook Image

1866 : Le 31 octobre, à Eymet (Périgord), naissance de Gaston Sicaud, père de Sabine. Socialiste convaincu, il sera avocat et conseiller de Préfecture à Montauban (Tarn-et-Garonne).

 

1876 : Naissance de la Comtesse Anna de Noailles. Elle aura une grande influence sur la reconnaissance littéraire de Sabine et préfacera Poèmes d’enfant en 1926, seul recueil de poèmes publié du vivant de Sabine.

 

1876 : Publication du premier recueil de poésie de Jean Richepin, La Chanson des Gueux.

 

1878 : Naissance de Marguerite Ginet, mère de Sabine. Elle publia des poèmes, qui ne connurent cependant pas le même succès que ceux de sa fille. Journaliste, Madame Ginet écrivit également des contes et des nouvelles.

 

1883 : Publication du premier recueil de poèmes Les Flamandes, d’Émile Verhaeren. Ce poète belge fut l’un des poètes préférés de Sabine.

 

1889 : Publication du recueil de poèmes Serres chaudes, de Maurice Maeterlinck. Autre poète belge préféré de Sabine.

 

1895 : Fondation des Studios Gaumont, société française de production, de distribution et d’exploitation cinématographique. À l'été 1925, Sabine visitera les studios lors du tournage du film Le puits de Jacob. Cette visite lui inspirera le poème Sur une visite aux studios Gaumont.

 

1896 : Décès de Paul Verlaine, parmi les poètes préférés de Sabine.

 

1897 : Publication de Cyrano de Bergerac d'Edmond Rostand, auteur dramatique français fort apprécié de Sabine.

 

1898 : Publication du recueil de poèmes De l’angélus de l’aube à l’angélus du soir de Francis Jammes.

 

1901 : Parution du premier recueil de poèmes d’Anna de Noailles, Le Cœur innombrable.

 

1902 : Publication de Cartes postales, dix poèmes parus en revue d'Henry Levet. Valery Larbaud fera connaître ces poèmes en les rééditant après la mort de l'auteur. Levet et Larbaud auront une influence sur Sabine dans la rédaction de sa série des Chemins.

 

1903 : Décès du poète Maurice Rollinat, l’un des poètes préférés de Sabine.

 

1906-1907 : Publication du roman de Selma Lagerlöf, Le merveilleux voyage de Nils Holgersson à travers la Suède.

 

1911 : Le 21 janvier, naissance de Claude Sicaud, premier des deux enfants de la famille Sicaud, et frère de Sabine.

 

1911 : Publication d'une nouvelle édition du premier recueil de poèmes de Les Musardises d'Edmond Rostand, recueil publié la première fois en 1890 grâce à Rosemonde Gérard, son épouse, également poète.

 

1913 : Le 23 février, naissance de Sabine Sicaud à Villeneuve-sur-Lot (Lot-et-Garonne).

 

1913 : Publication des Poésies d'A.O. Barnabooth, de Valery Larbaud.

 

1914 : Le 31 juillet, à la veille de la Première Guerre mondiale, assassinat de Jean Jaurès. Philosophe, historien et homme politique, Jaurès était un ami de la famille Sicaud. Le père de Sabine entretiendra une correspondance suivie avec lui jusqu’à sa mort.

 

1919 : À six ans, Sabine commence à griffonner de courts poèmes sur les agendas publicitaires de son grand-père, amusé.

 

1920 : Publication du premier recueil de poèmes Les Chanson et les Heures, de Marie Noël. Selon François Millepierres, Sabine "lisait volontiers les poèmes" de Marie Noël (In Combat, 13-11-1958).

 

1922 : Matin d’automne, poème composé à l’âge de 9 ans.

 

1923 : Publication d'une nouvelle édition du premier recueil de poèmes de Les Pipeaux de Rosemonde Gérard, recueil publié la première fois en 1889. L'univers poétique de Rosemonde et de son mari, Edmond Rostand, déteindra fortement sur celui de Sabine.

 

1924 : Premier prix littéraire que Sabine gagne à onze ans·: seconde médaille d’argent au Jasmin d’argent (présidé par Anna de Noailles et Marcel Prévost) pour le poème Le petit cèpe.

 

1924 : Publication du premier recueil de poèmes du poète belge Marcel Thiry, Toi qui pâlis au nom de Vancouver.

 

1925 : Sabine envoie trois poèmes aux Jeux Floraux de France, concours présidé par Anna de Noailles et Jean Richepin. Le poème Matin d’automne rafle le grand prix. Deux autres poèmes sont également couronnés par le public, jury des «·Veillées de Paris » : La chatte et son fils obtient le cinquième prix, et Le cytise, le dixième prix. La même année, aux Jeux Floraux Berruyers, La rose bleue gagne le premier prix de prose rythmée.

 

1926 : Publication de Poèmes d’enfant, recueil de vingt-neuf poèmes préfacé par la Comtesse Anna de Noailles et publié aux Éditions Les Cahiers de France, Poitiers.

 

1926 : Décès, à Paris, de Jean Richepin.

 

1926 : Abonnée et collaboratrice à L'Oiseau bleu, revue mensuelle pour les enfants de 6 à 13 ans (supplément de La Nouvelle Éducation, 1921-1939), Sabine y publiera quelques poèmes : Le premier cyclamen, Les petits lapins blancs et Cloches de Pâques.

 

1927 : Été funeste pour Sabine qui se blesse au pied lors d’une baignade dans le Lot. Une infection en résultera, qui se répandra dans tout le corps. Refus de Sabine de quitter « La Solitude » pour aller se faire soigner par un spécialiste en maladies osseuses de Bordeaux.

 

1927·: Parution du recueil de poèmes d’Anna de Noailles, L'honneur de souffrir, qui inspirera une réplique cinglante de Sabine, aux prises à de cruelles souffrances, dans le poème Douleur, je vous déteste.

 

1928 : Collaboratrice à Abeilles et pensées, mensuel et revue littéraire des jeunes, fondée par Jean Cayrol et Jacques Dalléas en juin 1927. Seulement quatorze numéros verront le jour entre 1927 et 1929. Sept poèmes de Sabine publiés dans cette revue, dont trois ne seront jamais repris dans ses deux recueils ni dans d'autres anthologies ou périodiques : Le volant, La moule et Corrida de muerte. Trois des quatre autres poèmes seront repris dans l'édition posthume de 1958 : Vigne vierge d'automnePremières feuilles et Château de Biron. Enfin  le septième poème Potager basque  paraîtra en 1949 in La Revue du Caire. 

 

1928 : Le 12 juillet, souffrant d'ostéomyélite, agonie et décès de Sabine à l’âge de 15 ans et 5 mois.

 

1930?-1936 : La famille Sicaud déménage temporairement à Nice, ville rêvée de Sabine.

 

1933 : Décès de la Comtesse Anna de Noailles.

 

1942 : Le 24 décembre, décès de son père Gaston Sicaud, des suites d’une hémorragie cérébrale. Il était âgé de 76 ans.

 

1947 : En octobre, publication de « Chemins de Sabine Sicaud », une suite inédite de neuf poèmes, dans la·revue Maintenant, no. 7.

 

1949 : Le 8 septembre, décès de son frère Claude, journaliste, à l’âge de 38 ans et·7 mois, d'une embolie suite à une délicate opération à la vessie. Claude a toujours été chétif et de santé précaire.

 

1949 : Décès du poète Maurice Maeterlinck, le 6 mai à Nice.

 

1954 : Noyade de Mme Laffitte, en visite chez sa vieille amie Marguerite Ginet-Sicaud, dans un plan d’eau dans le parc de « La Solitude ».

 

1956 : Parution du recueil de poèmes et de lettres Arbre, mon ami, de Minou Drouet, une jeune poétesse de 8 ans qui soulèvera une controverse. On compare assez souvent cette jeune prodige à Sabine Sicaud.

 

1957 : Décès du poète Valery Larbaud le 2 février à Vichy.

 

1958 : Trente ans après la mort de Sabine, publication, aux Éditions Stock,·d'un recueil posthume : Les Poèmes de Sabine Sicaud (avant-propos du Professeur François Millepierres). Sauf quatre poèmes tirés de Poèmes d’enfant, cette édition présente une cinquantaine de poèmes inédits.

 

1959 : Le 20 septembre, décès de sa mère, Marguerite Ginet-Sicaud.

 

1963 : Publication· de vingt poèmes de Sabine dans l'anthologie de Jeanine Moulin La poésie féminine, 2 tomes, Seghers, Paris.

 

1967 : Décès de la poétesse Marie Noël.

 

1978 : Exposition tenue du 27 novembre au 31 décembre 1978 à la Bibliothèque municipale d’Agen : « Sabine Sicaud, 1913-1928 ».

 

1989 : Création du Prix Sabine-Sicaud, nouveau concours de poésie qui récompense le meilleur écrit poétique rappelant, par son charme, le talent de la jeune poétesse.

 

1996 : Parution de la première courte biographie de Sabine Sicaud et d’une anthologie d’une cinquantaine de ses poèmes·: Sabine Sicaud. Le Rêve inachevé, d’Odile Ayral-Clause, aux Éditions Les Dossiers d’Aquitaine, Bordeaux. Madame Ayral-Clause est professeur de français dans une université de Californie et est l’auteur d’articles pédagogiques et de conférences littéraires. C’est le seul volume, encore disponible en librairie, offrant une partie de l’œuvre poétique de Sabine, car Poèmes d’enfant et Les Poèmes de Sabine Sicaud sont depuis fort longtemps épuisés et presque introuvables aussi en bibliothèque !

 

2001 : Publication de The Shattered Dream, aux éditions Bordeaux : Dossiers d'Aquitaine. Traduction en anglais par Khal Torabully du livre d’Odile Ayral-Clause, Sabine Sicaud. Le Rêve inachevé.

 

2002 : Publication d'une anthologie bilingue français-portugais de Sabine Sicaud, Que nul ne vienne / Que ninguém venha, aux éditions Fluviais & Escola Secundaria Manuel da Fonseca (Santiago do Cacém), Lisbonne. Traduction en portugais par Maria da Luz Miranda. Postface uniquement en portugais d'Odile Ayral-Clause. Sélection de vingt-quatre poèmes de Sabine Sicaud, dont quatre sont tirés de Poèmes d'enfant (1926) et les vingt autres sont puisés du recueil posthume Les Poèmes de Sabine Sicaud (1958). Que nul ne vienne n'est pas le titre d'un nouveau poème de Sabine, mais provient d'un fragment de vers de la seconde strophe du poème Vous parler ?

 

2008 : Quatre-vingts ans après le décès de Sabine, ouverture du présent site internet, Sabine Sicaud, entièrement consacré à son œuvre poétique.

 

2008 : Publication de French Women Poets of Nine Centuries. The Distaff and the Pen, par Norman R. Shapiro aux éditions John Hopkins University Press, Baltimore, 2008. Cette anthologie bilingue (français- anglais) reprend quatorze poèmes de Sabine.

 

2009 : Publication en mars d'une anthologie bilingue français-anglais de Sabine Sicaud To Speak, to Tell You ? : Poems, aux éditions Black Widow Press, Boston. Traduction en anglais par Norman R. Shapiro. Présentation et annotations d'Odile Ayral-Clause. Sélection d'une soixantaine de poèmes sur les 90 de Sabine Sicaud.

 

2009 : Première mise à jour en novembre de ce site avec l'ajout d'une trentaine de dossiers dont quatre nouveaux textes de Sabine et de neuf textes de sa mère Marguerite Ginet-Sicaud.

 

2010 : « Autour de Sabine Sicaud ». Présentation de la poétesse Sabine Sicaud par Guy Foissy, avec lecture de ses textes par Chantal Bouisson, Lucette Rooy, Arlette Fétat et François Barthelemy, le 24 avril au château de Barjac dans le cadre de la 8ème édition des Théâtropes.

 

2010 : Seconde mise à jour du site, ajout de quatre poèmes inédits (3 en février in Abeilles et pensées, et le 4e en novembre in L'Oiseau bleu) et d'une douzaine de dossiers (articles, comptes rendus, auteurs, etc.).

 

2012 : Trois ans et trois mois après l'ouverture du présent site internet et à la veille du quatre-vingt-dix-neuvième anniversaire de naissance de  Sabine Sicaud, nous venons d'accueillir notre 100,000e visite sur ce site entièrement consacré à son œuvre poétique. Cent mil fois mercis à vous tous et toutes !

 

2013 : 23 février :   le centième anniversaire de naissance de la poétesse.

               © 2008 - 2017 - Sabine Sicaud- Webmestre Guy Rancourt - Gestion des données Anne Brunelle - Gestion informatique Robert Gastaud - Conseil