*






Nombre de visiteurs

TotalTotal413055
Facebook Image

Aphorismes

Armand Guillaumin, Nature morte aux fleurs, faïence et livres (1872)


In François Millepierres, « Avant-propos », Les Poèmes de Sabine Sicaud, Paris, Stock, 1958, p. 14.

 

« Ne te laisse pas diminuer surtout, ni par les autres, ni par toi. »


« Seule m’attire la plus haute marche de l’escalier.

Certains dorment ou jouent sur la plus basse. Qui a raison ? »

 

--ooOoo--

 

In La Femme de France, 14e Année, no 702, 21 octobre 1928, p. 3.


« Si quelque oiseau bleu me fait signe,

rien, sachez-le, ne me retient. »

               © 2008 - 2013 - Sabine Sicaud- Webmestre Guy Rancourt - Gestion des données Anne Brunelle - Gestion informatique Robert Gastaud - Conseil